16 février 2007

L’histoire ne dit pas combien ont attrapé une pneumonie (p45)

Non, je n’ai pas eu de place pour The Arcade Fire.
Pas de billets médias, ni de billets amis.
En décembre, je n’ai pas été assez rapide sur Internet.
En février, pas assez courageuse pour faire la file.

Mais j’ai été assez curieuse, ça oui. Assez curieuse pour aller rencontrer au petit matin devant l’Oblique ceux qui furent assez fous pour y passer la nuit. Ceux qui ont amené leurs couvertes, ceux qui en ont perdu une orteil, ceux qui ne pouvaient même plus parler…

Voici le seul reportage radio sur The Arcade Fire sans aucun extrait de leur concert. Mais alors avec beaucoup, beaucoup de vent dans le micro…

Écouter