27 mars 2007

Expatriation : où j'en suis. Une lettre à Flo.

Salut Flo,

En fait, je pense que je vais envoyer ma demande de résidence permanente et laisser faire pour le permis de travail. Essayer un peu la France le temps de recevoir les papiers, et finalement
y rester, en France, si j'y suis bien. Sinon, voguer en Irlande ou à Bruxelles, comme j'en ai envie depuis longtemps. Parce que je sens que la France c'est quand même mon pays, même si je suis bien ici. Ici, c'est comme rester dans une bulle de confort : je ne veux pas perdre les quelques pauvres contacts que j'ai, et les gros avantages culturels. Certes il y a des amis ici, mais la plupart ont la bougeotte. Et surtout il y a des amis en France, et de la famille aussi.

Elle n'est pas définitive cette décision, mais je penche vers elle depuis cette nuit (blanche!). Et c'est déjà un début d'énorme soulagement. Je voudrais profiter de vous jusqu'à ce que les services d'immigration me bottent les fesses hors du Québec, en août prochain. Et en profiter sans me ronger les ongles jusqu'à l'os pour des histoires de paperasse.


Julie