9 janvier 2008

L'appel des Rocheuses


Ce matin, alors que depuis trois jours je boude parce que j'ai repris le travail, j'ai reçu un petit bout de bonheur dans ma boîte aux lettres. Des nouvelles d'un Olivier, un de mes deux chauffeurs providentiels qui m'ont trimbalée depuis l'auberge de jeunesse de Jasper jusqu'au Mont Édith Cavell, une des merveilles de l'Alberta. Avec cela, il y avait une photo : oui, là, en petit, c'est moi qui souffre, parce que le Mont Édith, il est haut.