21 janvier 2008

Un peu de bordel, tendresse de merde


Le recit des mes sorties de la semaine précédente dans l'émission La Queue de la Poire.

J'y parle de la pièce Les mondes possibles de John Mighton, au théâtre Prospero (programmation du Théâtre de Quat’Sous) du 8 janvier au 2 février. Mise en scène Arianna Bardesono. Avec Paul Ahmarani, Denis Bernard, Patrice Coquereau, Catherine-Amélie Côté et Steve Laplante.

En danse contemporaine, je raconte Un peu de tendresse, bordel de merde !, deuxième volet d'un tryptique de Dave St-Pierre sur les relations amoureuses, après La pornographie des âmes. Un spectacle avec des fausses blondes toutes nues qui courent partout en poussant des cris stridants et un tableau final tellement beau qu'il rattrape tous les défaults que la pièce pourrait avoir.