9 février 2008

Tout est parfait


Allez voir Tout est parfait. Un film fin et naturel (pari difficile cependant avec tous ces chouettes ados à l'écran) sur un sujet - le suicide - dont on devrait vraiment parler davantage au Québec. Sujet qui d'ailleurs - si vous suivez mon blogue vous le savez déjà - m'aura inspiré des rêves un peu sombres lors des nuits passées.

Allez voir Tout est parfait, et ne lisez pas - surtout pas - l'article d'Odile Tremblay dans Le Devoir d'aujourd'hui. Non pas qu'il soit particulièrement mauvais - ni particulièrement bon - mais il raconte la fin de l'histoire dès le troisième paragraphe. Merci à vous, Odile.

Et dire que c'est un des rares films justement où je n'avais pas vu venir la fin. Ça, c'est du journalisme qui pense à ses lecteurs.