23 novembre 2009

Monsters (Ken Dahl) et autres lectures

Pour me remettre de l'hyperactivité des 48 heures, j'ai passé beaucoup de temps dans mon canapé à descendre des piles de bandes dessinées.

Dans ma récolte d'Expozine, j'ai découvert Monsters de Ken Dahl, publié par Secret Acres. Sur un ton assez désopilant, ce finissant de l'école de comics de White River Junction, raconte ses démêlées dramatiques avec le monstrueux herpès. Pas voyeur, touchant, et plutôt éducatif. Ken Dahl était à Montréal la semaine passée, il est même passé par notre atelier (le 117). Je regrette d'avoir été trop ivre de fatigue pour lui parler. Il y avait aussi l'étudiante Mélissa Mendes et ses adorables fanzines :



D'ailleurs, en parlant du Center for Cartoon Studies dans le Vermont, j'ai flirté un moment avec l'idée de m'y inscrire. Ce n'est pas loin de Montréal, je reviendrai bilingue, j'aurais un goût de la vie à la campagne, et puis surtout, je dessinerai. L'idée semblait merveilleuse, jusqu'à ce que je découvre le montant des frais de scolarité. (Si jamais quelqu'un veut financer une future grande auteure...) Pour me consoler, j'irai visiter bientôt mon ami belge Max de Radiguès de L'Employé du Moi, professeur résidant là-bas pour une petite année.


Et puis, pour l'émission Dans ta Bulle de vendredi dernier, j'ai passé en revue avec Christophe le dernier tome de Pascal Brutal (toujours aussi bon), la série Miss pas touche (à découvrir surtout pour les deux premiers tomes) et Le petit rien tout neuf avec un ventre jaune, la nouveauté de Rabaté. Un très beau et bon livre qui paradoxalement ne me touche pas beaucoup... Je ne dois pas être fan du réalisme social dédramatisé. Les détails radiophoniques par ici.

Je vous garde le reste pour plus tard.