29 juillet 2011

Extrait

"C'est le matin. Aux nouvelles, il y a des morts. Ici et ailleurs. Des femmes qui pleurent en regardant le ciel. Toujours les mêmes, on dirait.
Je descends les escaliers et, en bas, dans la rue, il y a Superman.
Il doit avoir cinq ans, six peut-être, pas plus.
On se regarde, Superman et moi.
L'air de dire "c'est la guerre", "ouais, c'est la guerre".
Et je continue ma route. Lui reste là. Peut-être qu'il me regarde partir ou peut-être pas.
C'est comme ça tous les jours."